Me contacter

Pour toute question, n'hésitez pas à me contacter :

Stéphane Arnoux

91 rue Villiers de l'Isle Adam

75020 PARIS

Tél : 06 60 43 72 51

arts.therapie75@gmail.com

© 2019 Art-therapie.fr, Stéphane Arnoux - art-thérapeute, Paris

Traitement de l'anxiété, de la dépression,

des traumatismes, des addictions,

des problématiques relationnelles.

Thérapie individuelle et en couple.

 
Anxieté

Nous vivons dans un monde et une époque particulièrement anxiogènes. En France, comme dans tous les pays occidentaux, les anxiolytiques sont prescris à tour de bras. D'autres toxiques aident trop temporairement à faire face et aggravent les troubles : alcool, drogues, comportements à risque, fuites diverses. L'angoisse est à la base de nombreux troubles névrotiques : compulsions, phobies, manies, peurs sociales...

L'art-thérapie et la musicothérapie, en reconnectant au présent, en focalisant sur nos ressources, en faisant l'expérience de résolutions dans la création ("l'angoisse de la page blanche") aide à nous en libérer, à redonner de l'espace, à agir en nous et sur l'environnement, à oser être acteurs de notre "être au monde". La création accompagnée redonne du sens, remet en mouvement ce qui s'était figé dans la défense et dans la peur. En déposant dans la production, on constate que "ça" se transforme. En symbolisant, on retrouve de la capacité d'être, pleinement, ici et maintenant.

 
Dépression et troubles de l'humeur

La dépression, les troubles de la personnalité et de l'humeur sont les maladies modernes des pays occidentaux, comme jadis l'hystérie (quand la société était traversée d'inhibitions et de répressions de la sexualité). Avec les anxiolytiques, les anti-dépresseurs sont parmi les médicaments les plus prescrits. Nous sommes de plus en plus isolés, virtuellement connectés aux autres au moyen des écrans mais si peu reliés au présent aux autres, à la nature, à la création. Nombre de personnes traversent un épisode dépressif à la suite d'un surmenage au travail (burn-out), d'un deuil, d'un changement important.

L'art-thérapie et la musicothérapie sont une aide précieuse pour redonner de la confiance en soi, pour retrouver de la souplesse au changement. La création artistique accompagnée nous invite à gérer une succession de crises, d'accidents, d'adaptations à une nouvelle situation, dans une relative douceur. On éprouve notre capacité à rebondir, à aller de l'avant, à transformer des émotions en objets partageables. On retrouve notre capacité à "aller au bout", à terminer, à montrer, à symboliser.

 
Relations

Le problématiques de lien et d'attachement, profondément ancrées dans l'histoire personnelle du sujet, depuis les premiers temps de l'enfance, rebondissent dans les relations présentes. Elles deviennent le terrain où se rejouent des angoisses d'abandon, d'exclusion, d'humiliation, de trahison ou d'injustice. Les relations personnelles, affectives, sociales, sont affectées et nous affectent, parfois jusqu'à l'invivable.

Le travail groupal de la musicothérapie et de l'art-thérapie, comme la relation transférentielle inhérente à l'accompagnement individuel, vont travailler sur ces problématiques. Ensemble nous allons entrer dans une co-création, créer un objet qui sera le lieu de transferts où nous pourrons rejouer nos relations sans rien risquer d'autre que de les symboliser, un peu malgré nous. Au lieu de détruire, il s'agit de créer, de se re-créer, en relation, dans la thérapie.

 
Thérapie de couple

Je reçois également les couples à mon cabinet. Après une première consultation pour définir ensemble les problématiques que traverse votre couple, je vous propose des créations accompagnées à deux dans lesquelles vont se rejouer, s'amplifier, se résoudre les conflits que vous traversez. Problèmes sexuels, d'écoute, de domination, de jalousie, d'oppression, de compréhension mutuelle, de communication, "d'accordage" peuvent être joués et résolus dans l'écriture commune, dans la création musicale, plastique ou cinématographique. La création fait oeuvre de projets communs, de séance en séance, où les crises sont symbolisées et où quelque chose advient de nouveau, qui interrompt les cercles vicieux, les cycles destructeurs, pour aboutir à des oeuvres communes, éphémères et partagées. Une part importante est accordée à la parole, au récit, à la construction d'une histoire commune.

 
Traumatisme & addictions

Les blessures anciennes, les violences subies, les deuils violents, les accidents... inscrivent en nous des traces, souvent refoulées, qui reviennent régulièrement nous hanter, nous faire violence, nous empêcher de vivre pleinement notre vie. Face au traumatisme, au risque d'effondrement, nous mettons en place nombre de stratégies de fuite, de destruction. Parce que nous avons réussi à y faire face, d'une façon ou d'une autre, nous avons tendance à revivre des situations qui nous obligent à faire face de nouveau. Il y a un terrain connu de souffrance, parfois moins effrayant que l'inconnu d'une souffrance potentiellement plus grande encore.

 

Face au vide hors de soi, à la peur d'être au présent en soi, au risque de la relation à l'autre, au regard négatif porté sur nous-même, nous pouvons développer des addictions, une anorexie mentale, une boulimie... Une réaction à une angoisse d'un effondrement, qui nous détruit finalement à petit feu.

La musicothérapie et l'art-thérapie proposent une nouvelle relation à soi-même, où tout peut être accueilli. En produisant, soutenu par l'accompagnement, quelque chose qui est "de soi", par étapes, nous redécouvrons un espace qui peut se (re)mettre en mouvement, qui peut accomplir, être impressionné par quelque chose de nouveau. Dans la création, c'est une autre relation au vide en soi, hors de soi, entre maintenant et plus tard, que nous apprenons peu à peu à (ré)habiter. Nous pouvons sortir de la répétition, faire face sans se faire mal, sans fuir ce qui est là, en l'accueillant, en le symbolisant. Ce qui est là est alors une part de ce que nous sommes, sans nous résumer. Nous avons créé de l'espace et du temps pour soi qui n'a pas besoin d'être rempli, annihilé ou combattu. L'oeuvre produite existe, face à nous et symbolise déjà le changement qui nous attend.

 
Enfants et adolescents

L'art-thérapie est une psychothérapie née des thérapies d'enfants. Ses précurseurs sont des pédopsychiatres qui ont adapté au monde des adultes les thérapies d'enfants. Parce que c'est une thérapie qui n'utilise pas seulement le langage pour symboliser, mais le dessin, la musique (mais aussi le conte, les marionnettes et les histoires), elle est accessible à tout âge. Plus on entre tôt en thérapie, moins on risque de figer ce qui fait souffrir, moins on risque de produire des symptômes pour échapper à du pire.

La musicothérapie et l'art-thérapie passent par le jeu, les sons, les images... pour relier aux sens. C'est un espace potentiel qui utilise des objets transitionnels (Winnicott). En allant de l'exploration à l'expression, puis à la création, on peut accompagner un enfant à se re-créer un monde plus vivable, plus juste pour lui. 

L'adolescence est un moment particulier, de transition, où il s'agit de se constituer une personnalité pour devenir adulte. Moment de crise par excellence. C'est un moment "idéal" pour entrer dans un processus de création qui contient, qui anime, qui donne du sens à l'existence.